LE PLANTAIN LANCÉOLÉ

Plantago lanceolata

Plantain Lancéolé

Le plantain lancéolé est une plante sauvage que l'on trouve couramment en France dans les champs, les prairies et les jardins. Selon la nature du terrain elle peut prendre des aspects très différents mais on la reconnaît toujours facilement à ses feuilles caractéristiques : en forme de lance, elles portent cinq fines lignes. Pour cette raison, on appelle aussi le plantain "herbe aux cinq coutures" ou "oreille de lièvre". D'avril à octobre, la plante porte de petites fleurs vertes ou blanches, se balançant au bout de longues tiges.

Le plantain est sans doute l'une des plantes les plus réputées de la pharmacopée traditionnelle, et on lui prête des vertus multiples et exceptionnelles. C'était une plante sacrée pour certains peuples du Nord. La réputation des propriétés thérapeutiques du plantain a traversé les âges et persiste encore de nos jours, en particulier dans les campagnes où il est toujours très utilisé.

Les usages traditionnels du plantain

On utilise généralement les feuilles de la plante, fraîches ou séchées.

- Piqûres d'orties, de moustiques, irritations légères de la peau : feuilles fraîches écrasées, frottées sur la peau.
- Irritations oculaires, conjonctivites : décoction refroidie, en compresse sur les yeux
- Toux sèches, d'irritation : en infusion, plusieurs fois par jour.

Le plantain et l'inflammation

Le plantain est bien connu depuis l'antiquité pour ses propriétés anti-inflammatoires: il capte l'oxyde nitrique et empêche la dilatation des vaisseaux. Il évite ainsi les rougeurs et apaise les démangeaisons. C'est pourquoi il est très efficace sur les symptômes de l'eczéma. Aujourd'hui la recherche permet de restituer tous les principes utiles du plantain dans un extrait concentré qui en optimise les effets.